Tarte au citron pour Danse Danse

Dites-moi… Quelle est la différence entre:

  • Sankai Juku, Wayne McGregor, Jean-Claude Gallotta

et

  • Ballet national du Canada, BJM Danse, compagnie Marie Chouinard?

J’imagine que votre première réponse sera: bien qu’elles sont toutes des compagnies programmées par Pierre Desmarais et Clothilde Cardinal dans la saison 2010-2011 de Danse Danse, le premier groupe est international et le deuxième, national. Mais ce n’est pas ce qui m’a frappé le plus…

La différence entre ces deux groupes est la suivante: pour le premier, les noms des danseurs apparaissent sur le site Internet de Danse Danse. Mais pour les compagnies québécoises et canadiennes, oubliez ça. Zéro. Pas de noms. Silence radio, anonymat complet.

De qui est-ce la faute? Celle des compagnies programmées qui n’ont pas fourni les noms de leurs danseurs ou celle de Pierre et Clothilde, co-directeurs de Danse Danse ? (voir mon texte du 14 mai, La problématique du tiers qui s’en fout) Dans le texte de présentation de leur spectacle, BJM et son directeur artistique Louis Robitaille nous expliquent ceci : « La compagnie valorise les interprètes (…) Sollicitée partout dans le monde, BJM doit son succès à son énergie notoire, à la personnalité et à la technique de ses danseurs (…). »

Stupéfiant.

Mais BJM se rachète un peu, car elle nomme certains des artistes qui collabore à son succès: « ainsi qu’à un nouveau corpus d’œuvres chorégraphiées par des créateurs comme Rodrigo Pederneiras, Crystal Pite, Patrick Delcroix, Dominique Dumais, Nicolo Fonte, Shawn Hounsell, Trey McIntyre, Mia Michaels, Edgar Zendejas et Aszure Barton. »

Ouf. On a pas oublié les chorégraphes, au moins…

Ce qui est malheureux, c’est que je suis absolument certaine que BJM Danse, Louis Robitaille, Bernard Lagacé (Directeur général) et Mélisande Simard (Directrice des communications) sont sincères et ont à coeur la valorisation des danseurs. Mais pour que s’améliore la reconnaissance générale de ces artistes, il demeure important de souligner les contradictions de leur discours médiatique.

Les danseurs de BJM sont: Christina Bodie, Antonios Bougiouris, Yanelis Brooks Sanchez, Youri de Wilde (notons que Youri est avec BJM depuis 12 ans), Alexandra Gherchman, James Gregg, Robert Knowles, Nathan Madden, Ann Laure Seillan, Brett Taylor, Céline Cassonne, Alyssa Desmarais.

Quand vous irez voir la page qui parle du spectacle de BJM, regardez la première photo. Je ne sais pas qui est la danseuse (c’est probablement Céline Cassonne), mais je sais que pour avoir des jambes comme ça, elle a dû travailler à peu près 15 ans, 45 semaines par année, 25 heures par semaine (c’est conservateur). Donc, ces jambes là se sont bâties avec 16 875 heures de dur travail. Je pense que la moindre des choses serait quand même qu’on l’identifie.

Du côté de Marie Chouinard, les danseurs de la compagnie sont:

Kimberley de Jong, Eve Garnier, Benjamin Kamino, Leon Kupferschmid, Carla Maruca (11 ans à la compagnie Marie Chouinard), Lucy M. May, Lucie Mongrain (12 ans à la CMC), Mariusz Ostrowski, Carol Prieur (15 ans à la CMC), Gérard Reyes, Dorotea Saykaly, James Viveiros (10 ans à la CMC), Megan Walbaum (que bien des gens ont pu récemment admirer dans Wave de Sylvain Émard).

Pour terminer cette tarte, je souhaite nommer un par un les danseurs du Ballet national du Canada, dans l’ordre hiérarchique qui leur est cher. Cette compagnie est subventionnée à coups de millions par un état qui reconnaît généralement l’importance de la contribution des individus à l’effort collectif. Peut-être serait-il temps de refléter ces valeurs? (En 2008, Le Ballet National du Canada a reçu 2.6 M $ du Programme Création / Production en danse du Conseil des arts du Canada + une subvention à la tournée de 367 000 $)

Leurs danseurs principaux sont: Aleksander Antonijevic, Heather Ogden, Guillaume Côté, Sonia Rodriguez, Greta Hodgkinson, Piotr Stanczyk,Jiri Jelinek, Xiao Nan Yu.

Les artistes incarnant des personnages sont: Zdenek Konvalina, Bridgett Zehr, Victoria Bertram, Kevin D. Bowles, Lorna Geddes, Tomas Schramek, Hazaros Surmeyan.

Les premiers solistes sont : Keiichi Hirano, Tanya Howard, Stephanie Hutchison, Richard Landry, Étienne Lavigne, Patrick Lavoie, Stacey Shiori Minagawa, Tina Pereira, Jonathan Renna, Rebekah Rimsay, Jillian Vanstone.

Les seconds solistes sont : Alexandra Golden, Elena Lobsanova, Noah Long, Alejandra Perez-Gomez, Lisa Robinson, Jenna Savella, Robert Stephen, Brett van Sickle.

Dans le corps de ballet nous trouvons : Ryan Booth, Wi Chen, Jordana Daumec, Krista Dowson, Nadine Drouin, Naoya Ebe, Selene Gurrero-Trujillo, Grace Hanley, Juri Hiraoka, Kathryn Hosier, Tamara Jones, Lise-Marie Jourdain, James Leja, Alexandra MacDonald, McGee Maddox, Catherine Maitland, Elizabeth Marrable, Antonella Martinelli, Chelsy Meiss, Shino Mori, Tiffany Mosher, Amber Munro, Andreea Olteanu, Marissa Parzei, Brendan Saye, James Shee, Christophe Stalzer, Nan Wang, Aarik Wella, Sarah Elena Wolff.

Tagué , , , ,

Une réflexion sur “Tarte au citron pour Danse Danse

  1. Jamie Wright dit :

    Et les prix citrons continuent: Hier, j’ai ramassé le dépliant de CanDanse, le réseau canadien des diffuseurs de danse. Il m’a tombé à l’oeil premièrement parce que je reconnaissais les interprètes dans la photo couverture, ainsi que la pièce représentée. J’ouvre le dépliant pour découvrir douze photos, AUCUNE qui est accompagnée de noms de danseurs qui y figurent. En plus, les informations qui sont là(photographe, nom de compagnie) ne sont même pas graphiquement liées avec l’image. Donc il faut deviner quelle photo vient de quel artiste?? Et en plus en plus, même pas le nom de l’oeuvre?? Tout pour nous plonger encore plus dans l’état d’abstraction dans lequel nous baignons déjà en masse!!!
    En attendant une réponse de CanDanse, je vous informe que l’image de la page couverture est de « S » de José Navas/cie Flak et les interprètes sont Lindsey Parker et Lauren Semeschuk. À l’intérieur se trouvent Benoit Leduc(Montréal Danse), Anne Plamondon(Rubberbandance), Katie Ewald et Martin Bélanger(Martin Bélanger/Productions LAPS), Yvonne Ng, entre autres que je n’arrive pas à nommer.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :